Les prénoms en Espagne et en Amérique latine

Quand on voyage, on découvre plein de choses : des paysages, des coutumes, des recettes et aussi… des prénoms. Des prénoms typiques, d’autres carrément bizarres ou difficiles à prononcer. Essayez donc de faire dire « Jorge » correctement à un Français qui débute en espagnol… Et vice versa. On vous fera peut-être répéter votre prénom 100 fois (essayez de faire dire « Anne-Laure » ou « Antoine » à un Espagnol…), et si vous avez un prénom très commun en France, il y a des chances pour que vous vous sentiez soudainement « unique ».

Il y a quelques années, j’ai passé un an en Espagne comme assistante de français. J’étais à Bilbao, tandis que l’une de mes amies faisait la même chose au fin fond de l’Andalousie. Avant le départ, l’une de ses plus grandes craintes concernait son prénom : Delphine. En France, c’est un prénom tout à fait courant, mais qui se prononce comme le mot delfín (« dauphin » en espagnol »). Il y a pire me direz-vous, mais quand on part pour donner des cours, on est en droit de craindre les moqueries des élèves. Elle envisageait même de se présenter sous un autre prénom.

maggie_marie

Pour un Espagnol, Maggie et Marie, c’est du pareil au même (Image DR).

Finalement, c’est moi qui ai eu le plus de « problèmes » avec mon prénom. Pour un Espagnol, quand on prononce « Marie » à la française, il entend « Maggie » … Il fallait donc que je prononce le « r » roulé ou que je précise « como María » pour ne pas qu’on me confonde avec Maggie Simpson… Bizarrement, jamais aucun Espagnol n’a fait de remarque à Delphine, aucun n’a même esquissé l’ombre d’un sourire.

Il faut dire qu’en Espagne, des prénoms « bizarres » (bizarres pour un Français), il y en a à la pelle…
Les prénoms religieux comme « Concepción » , « Asunción » , ou même « Jésus » ou « Inmaculada » sont très communs dans les pays hispanophones. Sans parler des prénoms aux significations pas très joyeuses comme « Soledad » (solitude), « Angustias » (angoisses), « Consuelo » (réconfort), « Dolores » (douleurs) ou « Socorro » (« celle qui porte secours »). Et si certains s’appellent « León » (lion), « Nieves » (neiges) ou « Paloma » (colombe), pas étonnant que le prénom « Delphine » ne choque personne. Il y a bien sûr les prénoms classiques comme Roberto, Elena, Carmen ou Miguel (j’en profite pour préciser qu’on prononce « Miguel » et pas « Migouel ») et puis les prénoms régionaux ou indigènes (Aitor ou Iratxe au Pays basque, Jordi en Catalogne, Yelitza au Mexique…). Il y a de quoi faire travailler sa mémoire, surtout quand on a une dizaine de classes d’élèves basques ! Il faut en plus apprendre les surnoms de chaque prénom (Lalo pour Eduardo, Paco, Pancho o Quiko para Francisco, Lupe pour Guadalupe, Pepe pour José, etc.). Par contre, je n’ai rencontré qu’un seul Kévin. Apparemment ce virus est moins contagieux de ce côté des Pyrénées 😛

De l’autre côté de l’Atlantique, dans les pays d’Amérique latine, l’inspiration n’a pas de limite ! Il n’est pas rare qu’un garçon porte le nom d’un héros grec comme « Ulises » (Ulysse) ou « Aquiles » (Achille). Sans oublier les prénoms inspirés d’acteurs, de personnages de fiction ou même de marques. L’État du Sonora au Mexique a même dû interdire certains prénoms (entre autres Harry Potter, Burger King et Christmas Day). No comment.

À ce propos, je vous recommande de voir ce sketch équatorien d’Enchufe.tv qui me fait mourir de rire et que j’ai sous-titré pour vous 🙂

https://www.youtube.com/watch?v=UaxBLTN7tUA

Bien sûr, en France aussi il existe des cas similaires (on se rappellera d’exemples comme Clitorine, Fraise, Nutella ou Titeuf). En tout cas la perception des prénoms est très subjective, et les modes changent beaucoup d’une époque à l’autre (voyez comme les prénoms anciens font leur come-back) et surtout d’un pays à l’autre.  Les références culturelles ne sont pas les mêmes (il n’y a qu’à voir le film Le Prénom), et finalement, nous sommes totalement conditionnés par la société qui nous impose ce qui est normal ou acceptable. Alors quand vous partez à l’étranger, attendez-vous à être surpris par certains prénoms et ne vous moquez pas (trop). 😉

Et vous, quels prénoms avez-vous découverts pendant vos voyages ? Le vôtre vous a-t-il posé des problèmes ? N’hésitez pas à laisser des commentaires et à faire part de votre expérience 🙂

Marie L.

Partager / CompartirShare on Facebook
Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on TumblrShare on Google+Email this to someone

Commentaires / Comentarios